Le sport et les douleurs

Douleurs post traumatiques


Après un accident des séances de kinésithérapie vous sont prescrites par votre médecin mais dans une majorité de cas cela ne suffit pas. Derrière une rééducation un besoin se fera ressentir afin de récupérer ces capacités précédant l’accident voir de renforcer certaines zones.
Les exercices prescrits par votre kiné seront multipliés et amplifiés par le Coach sportif, poussant vos aptitudes aux mouvements à la lisière de la douleur (souplesse, contraction musculaire…) afin d’optimiser le temps et d’accélérer la guérison.

Un coach sportif est donc conseillé après un traumatisme pour enchainer et parfaire le travail accompli par un kiné, il pourra aller au-delà des attentes et renforcer dans certains cas la zone abîmé pour éviter qu’elle devienne un talon d’Achille.

Pendant le temps de la convalescence de certains traumatismes, le sport est vivement conseillé.
Exemple un bras dans le plâtre ne vous empêche pas de faire une foule innombrable d’exercices stimulant le reste du corps. Demandez à nos Coachs.

Le mal au dos, le mal du siècle


image mal au dos


Les origines du mal au dos peuvent être nombreuses, certaines sont dues à des traumatismes profonds engendrés par un accident brutal ou gestes répétitifs traumatisants « mouvement de dos fait dans de mauvaises positions »qui sur du long ou moyen terme vont abimer vos disques vertébraux débouchant dans certains cas sur des pathologies comme:
le vieillissement prématuré du disque intervertébral qui se traduit par une diminution de la hauteur du disque et par un dessèchement du noyau liquide.


Ou


Une Hernie discale est une saillie anormale d'une portion d'un disque intervertébral situé dans le canal rachidien. Lorsqu'un disque s'affaiblit, il peut se fissurer ou se rompre laissant la partie interne plus molle, soit le noyau gélatineux du disque, faire irruption hors de sa position habituelle. Une fois l'irruption produite, une compression peut s'effectuer sur certaines racines nerveuses provoquant de l'inconfort, de l'insensibilité ou de la douleur plus ou moins intense selon le cas. Les personnes cambrées sont souvent touchées et en souffrent régulièrement.

Dans certains cas bien précis l’intervention chirurgicale est inutile car le traumatisme n’est pas handicapant ou douloureux, l’hernie ne sera pas opérée et finira par ce résorber à force de temps, séance de kinésithérapie, et sport encadré par un coach sportif. « Mouvements spécifiques encadrés ».